1 semaine à Paihia du 14 au 21 mai

Mercredi 13 mai, sous un beau soleil matinal, après un dernier salut à Mariane, nous quittons définitivement la région de Rotorua. Après 7 semaines passées dans le secteur, on a envie de reprendre notre transhumance … direction Auckland pour une nuit, puis on poussera plus au Nord vers la région du Northland.

On ne va pas s’attarder sur nos impressions concernant la plus grande ville du pays. Nous y reviendrons plus tard dans le blog car c’est une ville que nous serons amenées à revoir. Juste en quelques mots le pourquoi de cet arrêt à Auckland. Il a d’abord fallu louer une nouvelle voiture, puis rendre le camping car avec presque 6 semaines de retard, confinement oblige! Pas fâchés de se séparer de notre gros Ford Transit. Voilà 7 semaines que nous ne dormions plus dedans, et quand il s’agit juste de se déplacer, le Monsieur est un peu encombrant. A la place on a opté pour un monospace Toyota 7 places, modèle très courant ici. On passe la nuit dans une auberge de jeunesse minable du centre-ville. Petit prix, bien placée, mais avec cheveux dans le siphon de douche, restes de nouilles dans l’évier, chambre sans fenêtre et dessous de lit non visité depuis quelques jours … Et pour couronner le tout, deux conversations téléphoniques en pleine nuit dans le couloir ! Ah quel bonheur, ça faisait longtemps ! Vous voyez les enfants, c’est ça le voyage !

Jeudi 14 mai, après 4 heures de routes éprouvantes nous arrivons à Paihia. Nous avons loué un Airbnb à 200m de la mer. C’est une maison à deux étages, les propriétaires vivent au-dessus de notre petit appartement. On passe désormais beaucoup par cette plate-forme pour trouver des adresses à prix cassé. Il faut savoir que les B&B et autres gites sont très chers en temps normal en NZ, autour de 120 à 200 euros la nuit pour 6. En ce moment grâce à l’automne et au lock down, on arrive à diviser la note par 3.

Paihia est une ville située dans le Northland dans la bay of islands à 185km au nord d’Auckland. C’est une petite station balnéaire très touristique où de nombreux Kiwis (nom donné aux Néo-Zélandais) viennent en vacances.

La mer est partout et les iles nombreuses. Les risques de tremblement de terre sont importants tout le long de la ceinture de feu, aussi la NZ alerte désormais beaucoup sa population sur les risques de Tsunami.


Au programme cette semaine il y a eu baignade à la plage de Paihia (juste les enfants, car pour les parents une temperature ambiante de 17 degrés ne motive pas suffisamment !). N’oublions pas qu’ici c’est l’automne, les températures baissent semaine après semaine, et le soleil se couche à 17h30 ; visite du site historique de Waitangi (voir article de Célian), exploration de la baie en canoé (avec 2 canoés 3 places au cours de laquelle nous avons vu une dizaine de dauphins, top !), randonnées en forêt (avec tentative nocturne et sous la pluie de voir des kiwis : échec cuisant mais on recommencera, sans l’averse !).

Cerise sur le Sunday comme disent nos amis québécois, la journée passée sur la presqu’ile située en face de Paihia, avec la jolie bourgade de Russell, une des plus anciennes de NZ. Au cours de cette belle journée nous avons fait une marche de 3h aller-retour jusqu’à la baie de Whangamumu. Nous étions seuls au monde, plage vraiment belle, crique quasi fermée.

Nous avons pris un traversier de Opua pour faire les 500m qui nous séparaient de la presqu’ile de Russell. Avant d’entrer dans la réserve et afin de protéger les arbres Kauris, il faut nettoyer ses chaussures.

Et pour finir une dernière journée à Kerikeri. De nouvelles cascades, un verger de kiwis (enfin! ça ressemble un peu à des parcelles de vignes) et une honesty box géante (une épicerie self service bio ). Un jour à Bavent ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :