La chaine de volcans du Tongariro (du 1er au 3 juin)

Grâce au groupe de familles en Nouvelle- Zélande créé sur What’s App, nous faisons la connaissance d’Hélène, Gilles et leurs deux enfants : Maxime et Estelle. Encore une fois, nous profitons du meilleur côté des réseaux sociaux qui facilitent la mise en contact. Nous avions envie de partager cette longue randonnée de 19 kilomètres avec d’autres personnes car l’hiver s’installe en montagne et les risques de se faire rattraper par le mauvais temps augmentent. De plus, cela nous a permis de nous organiser pour laisser une voiture à l’arrivée. Des navettes sont proposées mais cela nous aurait coûté 40 $ par personne et nous aurions eu des contraintes horaires. Nous retrouvons cette famille française dans notre nouvel hôtel, le  » Skotel », le lundi 1er juin et comme son nom l’indique il est situé au pied des volcans. Il est difficile de connaitre précisément la météo car les conditions climatiques changent très vite en montagne. Après réflexion, nous décidons de tenter cette fameuse randonnée le lendemain : les prévisions annoncent 2 jours de nuages et d’éclaircies avant l’arrivée de la neige dès le jeudi. Réveil à 5h45 ! Les deux papas nous déposent avec les 6 enfants au point de départ et partent déposer une voiture à l’arrivée.

A 7h40, nous commençons l’ascension (les 2 papas nous retrouveront plus tard). Le jour se lève à peine. Pour motiver cette petite troupe, nous avons dans nos sacs à dos plusieurs petits remontants : bonbons, barres chocolatées… C’est une randonnée fête ! (c’est sous cette appellation que nous avons nommée cette rando pour encourager Angèle ! 19kms tout de même avec un bon dénivelé et des températures négatives attendues au sommet).

Mais très vite, les enfants oublient les kilomètres tellement concentrés sur l’environnement qui les entoure !

De la roche volcanique tout autour de nous
Vue sur le Mont Taranaki à 120 kilomètres de distance à vol d’oiseau
Le volcan Ngauruhoe
Les paysages sont à couper le souffle !

Deux heures plus tard, les papas nous retrouvent et nous découvrons tous ensemble la beauté du Red Crater !

Nous accélérons le pas car une couverture nuageuse vient droit sur nous !

Vous pouvez remarquer qu’Angele est passée devant ses parents, quant aux garcons, ils sont déjà loin devant !
Un dernier effort, et nous arrivons au clou du spectacle : vue sur les Emeraudes Lakes et les fumeroles (et non il n’y a pas que des nuages !)

Il était temps que nous posions pour la photo : les nuages nous ont très vite envahi ! A l’arrière, vue sur le blue lake.

On redescend ensuite du sommet, cap plein Sud avec vue sur le lac Rotoaira. Les arcs-en-ciel s’enchainent.

Bryan, un jeune backpacker nous a accompagné lors de cette rando. Nous sommes fiers de nos enfants qui ont marché pendant 19 kms sans se plaindre et dans des conditions météo qui n’étaient pas toujours agréables et nous remercions la famille Beloc d’avoir partagé cette très belle journée avec nous. Merci d’ailleurs à Hélène pour les photos transmises.

Pour terminer cet article, je voulais vous citer quelques lignes de l’excellent site du Tourdumondiste (nous vous le recommandons fortement si vous envisagez un voyage prochainement) : « Cette région montagneuse accueille trois volcans actifs : Ruapehu, Ngauruhoe et Tongariro. Ruapehu est le plus haut (2 797 mètres) et le plus actif. En hiver, vous pouvez skier sur ses versants. À sa base, le village de Whakapapa est le point d’accès au parc. Autre volcan, le mont Ngauruhoe est le plus “jeune”. Son aspect conique et ses flancs lisses ont servi de décor au Seigneur des Anneaux (Montagne du Destin). Enfin, au Nord, le mont Tongariro culmine à 1 967 mètres. La célèbre Tongariro Alpine Crossing (randonnée d’une journée) permet de découvrir des paysages volcaniques absolument extraordinaires. Pendant la journée, vous montez au milieu de volcans, marchez à côté de failles fumantes, de scories du Red Crater, de lacs aux eaux turquoise comme le Blue Lake et traversez des vallées glaciaires. Incontournable de la Nouvelle-Zélande, vous serez ému par ce lieu hors du commun. »

Et pour ceux qui souhaiteraient faire cette rando, n’oubliez pas que vous êtes entourés de volcans actifs et que vous êtes dans une région montagneuse dans laquelle les conditions météo changent très vite! Soyez prudents. D’ailleurs des panneaux sont là pour vous le rappeler au cours de la randonnée.

Un avis sur « La chaine de volcans du Tongariro (du 1er au 3 juin) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :