La côte Méditerranée (du 26 juillet au 1er août)

La région de la Cappadoce est désormais loin. Nous filons plein Sud et approchons de la mer Méditerranée et avons hâte d’aller nous baigner.

La traversée de la chaîne du Taurus est spectaculaire. Enfin nous commençons à apercevoir la mer !

Première étape ANTALYA, ville normalement très touristique où atterrissent des cohortes de touristes venant de toute l’Europe et du Moyen-Orient. La ville est passée de 100 000 à 1 million d’habitants en quelques années. La vieille ville est très agréable. Les plages sont bondées. La chaleur et la forte humidité sont étouffantes. On dégouline de sueur !

Non loin d’Antalya, nous visitons la cité antique de TERMESSOS et son théâtre.

Avant de prendre la route, nous faisons un petit tour au port de plaisance d’Antalya. Nous y trouvons une vingtaine de bateaux transformés en navires de pirates: encore une astuce pour attirer les touristes! Et Angèle a toujours une frousse bleue des chats et des chiens. Pas de bol dans un pays où ces animaux sont en liberté partout ! Du coup elle mange souvent à genoux sur sa chaise dès fois qu’un chat viendrait se faufiler entre ses jambes ….

Après 2 journées dans la ville très touristique d’Antalya nous partons pour Cirali une ville balnéaire très touristique également! Nous nous arrêtons sur la route pour déjeuner, au menu, des gozlemes : galettes fourrées de pommes de terre, épinards, viande, fromage… Spécialités de Turquie!

Arrivés à Cirali, avec 35°, nous décidons de nous baigner. L’eau est chaude, claire et les poissons sont au rendez-vous! Cela nous change des eaux plutôt froides et troubles Néo-Zélandaises. Après 3h de baignade nous arpentons les rues pour chercher un hôtel, une pension. Au bout d’une heure et demi (record !), nous finissons par trouver un établissement avec un prix convenable. Nous apprenons que la plage de Cirali, longue de 4km est une plage de ponte de tortues marines.

Il ne faudrait pas se laisser abattre par toute cette chaleur. Heureusement, les turcs ont d’excellentes pâtisseries !

Non loin de Cirali se trouve le site de CHIMAERA (les chimères). C’est une aire en pleine montagne où l’on trouve des petits foyers dus à des émanations de méthane.

En longeant la côte vers l’Ouest nous tombons sur plusieurs villes qui se sont spécialisées dans le maraichage sous serres ! Un océan terrestre de plastique !!! En ce moment, vu la chaleur, elles sont vides. Pour la petite balade agréable dans les ruelles faudra repasser ….

Nous faisons une nouvelle étape à Uçagiz. Village très agréable protégé par deux presqu’ïle et l’ïle de Kerkova. Mehmet, le patron de la pension nous organise une croisière dans la baie le lendemain avec un pêcheur. Le site est magnifique et relativement peu fréquenté. Nous passons une bonne partie de la matinée dans l’eau. Nous croisons deux tortues marines en retournant au port. Malheureusement, nos photos de la journées sont floues à cause de la buée dans la pochette étanche de l’appareil photo !

Puis nous passons deux jours à Kas. Là encore charmant petit port. Nous profitons de cette étape pour faire à pied un tronçon de la fameuse voie Lycienne qui longe sur 500 km le Sud de la Turquie. Nous croisons un champ de pastèques.

Sous une chaleur accablante et après avoir enfilé 7 litres d’eau en 4 heures, la récompense est au rendez-vous !

Vue sur Kas. En arrière plan, l’île Grecque de MEIS, fermé aux visiteurs venant de Turquie à cause du COVID.

Le lendemain nouvelle baignade sur la plage de Patara, ses 18 km de sable fin mais brûlant, et son hôpital à tortues. Sur la plage une partie de l’estran est réservé aux nids de tortues. Les gardes du parc posent un trépied en acier au-dessus des œufs pour les protéger de l’écrasement. Les tortues fréquentant cette plage pondent environ une cinquantaine d’œufs à chaque passage. Très peu de tortues arriveront à l’âge adulte (20/25 ans).

Toujours plus à l’Ouest, la ville de Dalyan. Nous sommes en plein dans la fête du mouton qui intervient 60 jours après la fin du ramadan. Les musulmans se retrouvent à cette occasion en famille et entre amis pour 3 à 4 jours de festivité. Nous finissons tout de même par trouver une chambre. Nous avons même croisé nos deux premières compatriotes depuis notre arrivée dans ce pays; deux franciliennes en vacances pour trois semaines en Turquie.

Au-dessus de la ville sont visibles des tombeaux creusés dans la roche et datant du 5ème siècle.

Le lendemain on se fait embarquer dans une croisière type « voyage organisé » par le patron de l’hôtel. Ca râle dans la troupe des Touzé car tout est chronométré. Et par ici la photo à acheter, et par là vient prendre la photo …. Bon, c’est vraiment pas notre truc mais bon pour une fois on se laisse guider, ça nous repose nous les parents concernant l’organisation !

Nous commençons par un gros bain de boue, suivi d’une douche et d’un trempage rapide dans une source d’eau chaude. On enchaîne avec la visite du lac, une croisière sur le fleuve et enfin baignade sur la plage de Patara. Le site est vraiment superbe, très sauvage.

Dernière étape en Méditerranée, la presqu’île de Bozborum. De l’autre côté on bascule sur la mer Egée. On galère pour trouver une chambre à cause des fêtes en cours. On finit dans un joli appartement pour 3 personnes. Qui acceptera de dormir par terre ?

Juste à côté se trouve Jesus Beach, la plage où vous pouvez marcher sur l’eau ! Le miracle à portée de tous ! En fait il s’agit d’une grande anse au milieu de laquelle se trouve un ban de sable de 300m de long situé 50 cm sous l’eau environ.

Pour finir avec la côté Méditerranéenne, ce restaurant très original croisé sur la route menant au lac Bafa.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :