Nos préparatifs

Comme tout voyage, cela se mérite ! Avant le réconfort, quelques efforts sont à fournir …

Mais quand vous partez avec 4 enfants, mieux vaut être organisé. Nous sommes donc passés en mode projet avec retro-planning ! On vous explique cela en 11 rubriques de façon synthétique pour aider éventuellement ceux qui seraient tentés par une telle aventure.

BUDGET : Pour commencer, viser une durée de voyage et des pays compatibles avec votre budget. Nous avons opté pour un mixte : un pays cher avec la Nouvelle-Zélande sur 2 mois et des pays plus abordables en Asie du Sud-Est durant les 4 autres mois. Comment financer ce rêve ? Nous avons épargné pour ce projet et prendrons également sur les livrets des enfants (on a préféré l’option « souvenirs plein la tête » à la belle école de commerce ! Et tant pis pour le dernier S.U.V. !). S’ajoute à cela les allocations familiales que nous continuerons à percevoir, et un demi-salaire pour Sandrine qui cette année a obtenu un mi-temps annualisé (mais oui cela existe dans l’Education Nationale ! 6 mois à temps plein et 6 mois de libre). Ajoutez à cela un mode de vie routard, et on devrait s’en sortir ! Et on se rassure en se disant que de toute façon, en France, nous aurions quand même dépensé pour la vie quotidienne !

Pour retirer de l’argent à l’étranger en limitant les frais, nous avons opté pour l’ouverture d’un compte d’une banque en ligne, Monabanq. Les banques traditionnelles se goinfrent sinon !

MAISON : étant propriétaires (avec la banque) de notre récente maison, nous sommes partis sur l’idée de la louer en meublé sur 6 mois. Nous passons, par une agence, le bouche à oreille et le Bon coin. On recherche encore l’oiseau rare à l’heure où nous écrivons ces lignes ! Notre objectif est que les loyers perçus couvrent le prêt en cours. Au pire, nous avons la possibilité d’interrompre les remboursements en cours pendant une durée d’un an. Ça va le faire …. Eh bien non, malgré les nombreuses touches, nous n’avons pas trouvé l’oiseau rare. Du coup on s’est rabattu sur l’option location saisonnière avec une agence immobilière. Reste plus qu’à croiser les doigts pour que le soleil soit au rendez-vous cet été en Normandie ! (Elle sonne bizarre cette phrase ! ).

PAPIERS : 6 passeports, compter au moins 3 mois pour le processus complet, a minima. On vous conseille de vous y prendre 4 mois à l’avance. Doivent être valables encore au moins 6 mois lors de l’entrée dans un pays en général. Les passeports sont valables 10 ans pour les adultes, 5 ans pour les mineurs de moins de 15 ans. Compter 86 € pour les adultes, et 17 € par enfant. Permis de conduire international, c’est gratuit. Compter 2 bons mois de délai. Indispensable pour la location notamment du camping-car en N-Z. On prend également notre permis bateau, on ne sait jamais. Certains pays exigent un visa ou taxes d’entrée, c’est le cas pour la Nouvelle-Zélande, Vietnam, Laos et Cambodge. Une fois nos passeports reçus, nous avons fait via une application nos demandes pour la Nouvelle-Zélande (coût global environ 150 €). Nous ferons les autres au fur et à mesure de notre périple, en ligne ou aux postes frontière. Enfin, pour terminer, nous avons scanné tous nos documents officiels et les avons déposés dans un coffre-fort numérique (très utile en cas de perte ou de vol).

SANTÉ : nous avons commencé par faire un petit check-up avant de partir (prise de sang, dermatologue, dentiste, ophtalmologiste (espèce en voie de disparition !) …. puis avons pris un rendez-vous au C.H.U. service maladies infectieuses pour se refaire briefer sur les précautions d’usage et les vaccins recommandés. Nous avons opté pour les vaccins suivants : rage (seulement les enfants, 2 injections), l’Hépatite A (seulement les enfants, les parents étant déjà vaccinés), encéphalite Japonaise (2 injections) et la typhoïde pour nous six. Ce qui nous fait un total de 30 injections et un budget de 1 900 € !!! C’était la mauvaise nouvelle en termes de budget. Rien n’est remboursé par la sécurité sociale (c’est somme toute logique, personne ne nous oblige à aller dans ces contrées lointaines). Notre conseil c’est de ne pas hésiter à faire marcher la concurrence entre pharmacies, nous avons pu économiser 125 € de cette façon. Nous terminerons cette rubrique par la constitution d’une trousse à pharmacie avec l’aide de notre médecin généraliste afin d’être assez autonome pour les petits soucis de santé qui nous n’en doutons pas, finiront bien par arriver. Avec une préférence pour le Tiorfan au détriment des laxatifs … (les connaisseurs apprécieront).

PARCOURS : nous sommes des adeptes du Guide du Routard, nous avons donc acheté avant de partir les versions papier des 4 guides existants. Le cinquième sur la Nouvelle-Zelande est un Lonely Planet. Ces lectures nous ont permis d’affiner notre itinéraire et de faire des choix. Notre itinéraire est arrêté dans les grandes lignes à cause de l’avion tout en restant très souple sur les durées de séjour dans chaque pays.

TRAVAIL : mi-temps annualisé pour Sandrine qui retrouvera son école à temps plein en septembre 2020 et démission pour Loïc. C’est « simple » comme deux coups de fil courriers !

ASSURANCE VOYAGE : malgré la sécurité sociale, la mutuelle et la carte bleue, il restait des trous dans la raquette comme dirait l’autre. Etant des parents « responsables », nous avons opté pour l’assurance voyage « Marco Polo » auprès de l’assureur AVI afin de couvrir les gros pépins, type hospitalisation et rapatriement …. A six, inutile de sortir de « math spé » pour estimer que nous sommes un peu plus vulnérables sur ce point. Coût de la bagatelle : 1 000 €.

SCOLARITE : là encore, un simple courrier à l’inspection académique. Le statut de Sandrine n’y est pour rien, mais pour des demande de moins d’un an l’Education Nationale est disons facilitatrice. En France c’est l’instruction qui est obligatoire, et non l’école. En voyage nous assurerons la continuité des programmes en se concentrant principalement sur les mathématiques et le Français, ainsi que la lecture pour Angèle qui apprend à lire cette année. La géographie, les sciences de la vie et l’Anglais se feront naturellement ! Pas d’inscription au CNED, ce n’est pas obligatoire et cela aurait été trop contraignant. Nous emporterons les fichiers scolaires sur support informatique. On procèdera à la réinscription des enfants fin août à notre retour.

RÉSERVATIONS : voici la liste des prestations réservées avant notre départ. Bien entendu 6 billets tour du Monde (pris auprès de l’agence Zip World pour un global de 6 950 € comprenant un Paris-Christchurch, Auckland-Singapour, Bangkok-Paris). Nous avons été agréablement surpris par le montant de ce poste, compte-tenu de l’éloignement de la Nouvelle-Zélande (on peut difficilement faire plus loin !). Nous avons ensuite réservé deux nuits en arrivant à Christchurch, le camping-car pour 46 jours en N-Z, 3 nuits à Singapour, et le bus Caen-Roissy. Pour le reste on verra sur place en fonction de nos envies. On ne va tout de même pas tout programmer à l’avance, c’est ce que l’on cherche à fuir on vous rappelle !!!

COMMUNICATION : 1 blog, 2 smartphones dont un avec un abonnement à 2€ chez Free (juste pour recevoir les SMS et servir de second téléphone à l’étranger car régulièrement nous serons amenés à nous séparer en deux groupes) et un autre téléphone que nous utiliserons avec des cartes Sim locales prépayées, 2 tablettes et un PC portable. Pourquoi autant nous direz-vous ? Because nous sommes des grands lecteurs, avons un blog à faire vivre et une scolarisation à poursuivre !

MATÉRIEL : sans rentrer dans les détails nous n’avons pas fait de folie sur ce poste. Nous allons voyager dans des pays chauds, principalement à pied, avec 4 enfants, donc inutile de trop se charger. On ne se fait pas l’Everest ! Ce sera un sac à dos pour chacun, tenant compte du gabarit. Une paire de chaussures de randonnée, de sandalettes et des chaussons de plongée (très utile pour marcher dans les sanitaires, en rivière ou sur la plage). Un pantalon de randonneur avec des poches multiples, un short, un maillot de bain, une serviette micro-fibre, une polaire légère et une veste de pluie. En termes d’équipement plus spécifique nous emportons : une paire de jumelle, une lampe, couteau de survie, masque de plongée, enceinte sans fil (nous conservons notre abonnement Deezer), adaptateur universel pour les prises électriques, zip bag congélation. Question couchage on emporte juste des sacs à viande (merci Nelly pour la confection) pour compenser les literies parfois douteuses dans les guesthouse et gites. Enfin, sujet important l’EAU : afin de ne pas passer notre temps à acheter des bouteilles d’eau en plastique en Asie, nous avons opté pour des appareils portatifs de traitement de l’eau avec un microfiltre de marque SAWYER MINI et une lampe à ultra violet STERIPEN ULTRA. Nous serons ainsi parfaitement autonomes et en capacité de boire l’eau du robinet, d’un puits ou d’une rivière. Pour les contenants nous possédons deux gourdes militaires ramenées il y a plus de 20 ans du Canada et 2 water blader.

Adaptateur universel
microfiltre
filtre à ultra-violet

%d blogueurs aiment cette page :